APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz

NOUS SOMMES DES SPÉCIALISTES

Description :

Il existe plus de 40 espèces de puces au Canada.
La puce est le parasite externe le plus souvent rencontré chez les chiens et les chats
Il s’agit d’un petit insecte piqueur dépourvu d’ailes.
L’adulte mesure de 1 à 4 mm de longueur
Son corps est aplati latéralement (permet de se glisser entre les poils) et
est recouvert d’une épaisse couche de chitine.
Les pattes sont longues, fortes et adaptées pour le saut qui peut atteindre
de 10 a 20 cm de hauteur et jusqu’à 40 cm à l’horizontale.
Seul le stade adulte est parasite.
Chez certaines espèces de puces, l’adulte se nourrit auprès d’une seule espèce
animale.
Celles qui changent d’hôtes contribuent à transmettre plusieurs maladies,
autant chez l’animal que chez l’humain.
Les puces adultes se nourrissent de sang et peuvent être responsables d’une dermite
allergique à la piqûre de puces (DAPP), puisque leur salive contient de nombreuses
substances allergènes.
De plus, elles peuvent transmettre le vers plat.
On peut la retrouver chez plus de 50 espèces animales différentes.
Elle affecte en particulier le chat, le chien, les canidés sauvages (coyote, renard, loup),
la moufette, le raton-laveur, les rongeurs, etc.
Reproduction:
Seul l’adulte se retrouve sur l’hôte.
Avant de s’accoupler, une femelle adulte prend d’abord un repas de sang sur
un animal ou un humain.
La femelle adulte pond ses œufs, principalement sur l’animal.
Les œufs pondus tombent très tôt dans l’environnement puisqu’ils n’adhèrent pas aux
poils.
On les retrouve donc dans l’entourage immédiat.
Le cycle se complète dans l’environnement. De l’œuf jusqu’au stade adulte,
en passant par divers stades larvaires et la pupe (et du cocon s’il est formé),
il peut s’écouler une période allant de trois semaines à un an, selon les conditions
du milieu. Dans des conditions idéales, soit une température d’environ 27 à 30ºC
et une humidité relative d’environ 75 %, le cycle sera complété entre deux
et quatre semaines.
Les puces prennent souvent quelques repas par jour, et ce souvent après avoir procédé
à de multiples essais de piqûres avant de se gorger de sang. Ainsi une seule puce peut
être responsable de nombreuses morsures quotidiennes !
Une femelle peut produire environ 20 œufs par jour pour une période de trois semaines
(ponte totale potentielle de 500 œufs durant sa vie). En supposant une génération par
mois, deux puces pourraient théoriquement initier en moins de trois mois, la production
d’une population de 16 millions de puces !
Les parasites adultes pré-émergés peuvent demeurer dans leur cocon jusqu’à ce
qu’il y ait stimuli tel les vibrations du plancher lorsque la famille revient de voyage ou
un déménagement dans un appartement préalablement habité par des animaux infestés.
Habitudes:
Les larves se retrouvent davantage dans le salon, la chambre à coucher ou les pièces
dont le plancher ou le tapis leur permettent de se cacher. En examinant le sac qui a
accumulé les débris recueillis par l’aspirateur, vous pourrez peut-être observer des oeufs.
Pour vérifier s’il y a présence de puces adultes, portez de longues chaussettes blanches
ou placez des feuilles blanches par terre. Vous pourrez ainsi mieux les voir.
Comme la puce saute, elle s’en prend aux pieds et aux chevilles pendant le jour,
alors que toutes les parties du corps peuvent être atteintes la nuit.
Elle peut se cacher dans le matelas.
Il n’y a pas de lésions visibles suite aux premiers prélèvements de sang chez l’homme.
Parfois, des points rougeâtres sont regroupés en ligne suite à l’activité exploratoire
de la puce.
Les personnes allergiques et les animaux hypersensibles à la salive qu’elle injecte
subissent des démangeaisons importantes. Cet insecte aurait une nette préférence
pour les bébés et les jeunes enfants.
Sur votre animal, les puces peuvent se retrouver un peu partout. Inspectez
(sous un bon éclairage) les poils de son abdomen en les écartant ainsi que les autres
régions où les poils sont peu denses.
Il est parfois plus facile d’observer les déjections (excréments séchés).
On peut passer sur le corps de l’animal une ouate imbibée de détergent et vérifier
si celle-ci devient rougeâtre au contact des poils.
Les puces adultes peuvent vivre plusieurs mois sans se nourrir, ainsi, même si vous vous
êtes débarrassées de vos animaux domestiques, l’infestation peut persister pendant
des semaines et des mois, c’est pourquoi il faut procéder à un traitement approprié.
Prévention:
Il est préférable de ne pas installer des tapis partout dans la maison, car ils constituent
un habitat idéal pour les larves.
Ce n’est pas lorsqu’il côtoie ses semblables que votre animal risque le plus d’attraper
des puces. Les chats ou les chiens s’infestent habituellement à l’extérieur en passant
près d’un site infesté.
Si vous ne possédez pas d’animal domestique à la maison, vérifiez si des animaux
sauvages ou des nids d’oiseaux ne se trouveraient pas à proximité de votre demeure.
Lorsqu’une personne prend un animal domestique infesté dans ses bras, les puces
s’en prennent rarement à elle. Les puces nouvellement émergées qui se terrent dans
les appartements sont plus susceptibles de sauter sur l’humain, surtout si l’animal
qui était présent a été retiré de la maison.
Le vétérinaire peut vous indiquer les options qui existent pour protéger votre animal
(et par conséquent, votre propre santé) avant la saison la plus propice, soit de la fin
de l’été jusqu’au début de l’automne. Les puces peuvent toutefois être présentes
à longueur d’année.
Plusieurs produits (shampoings, colliers, etc.) ont été commercialisés pour lutter
contre les puces. Aujourd’hui, on mise davantage sur la prévention, mais les traitements
préconisés permettent également de traiter une infestation existante. Un adulticide peut
être versé sur le dos de l’animal et un régulateur de croissance peut lui être administré
sous forme de comprimés ou d’injections.
Toute puce qui saute sur cet animal sera rapidement tuée ou ne pourra avoir de
descendants. Le vétérinaire peut vous conseiller pour tout ce qui a trait à la santé de
votre animal. L’approche préventive commence au début de juin et se poursuit
jusqu’en octobre.
En dernier lieu, des traitements peuvent être appliqués dans la maison mais devraient
être administrés par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources
d’infestation sont traitées.
 

APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz