APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz

NOUS SOMMES DES SPÉCIALISTES


Nom latin: pipio

Description :

Oiseau de la famille des Columbidae
Pèsent en moyenne de 200 à 600 g
Vit entre 5 et 10 ans
Forme des couples stables (pour la vie).
Reproduction:
Les pigeons peuvent faire deux couvées, en avril et en aout.
Ils ne pondent que deux oeufs d’habitude, ils peuvent en pondre trois mais seulement deux seront viables.
Pendant la saison de nidification, les oiseaux vont chercher un endroit souvent difficilement accessible et en hauteur, puis le mâle ira chercher les matériaux qu’il amènera à la femelle pour qu’elle construise le nid à sa guise.
Le mâle et la femelle partagent toutes les tâches, y compris celle de nourrir les pigeonneaux avec le lait de jabot qu’ils produisent à l’aide d’une glande de leur jabot.
Habitudes:
Ils vivaient à l’origine dans les milieux terrestres mais ils se sont répandus un peu partout. Certaines variétés en plaine et d’autres dans les villes.
Ils se nourrissent principalement de graines, mais ont un régime très élargi autour des lieux où les déchets alimentaires leur sont disponibles, ce qui les fait parfois qualifier d’éboueurs urbains.
Ce qui rend le pigeon nuisible, c’est avant tout la quantité phénoménale d’excréments qu’il produit. En effet, l’accumulation de ceux-ci peut représenter un risque pour la santé publique. Qui plus est, ces déjections étant très acides, elles peuvent ronger le métal et les ouvrages en pierre.
Dans bien des cas, le pigeon entraîne des problèmes près des habitations. Toutefois, son élimination de ces lieux n’est pas possible, car il s’est adapté au stress de la vie urbaine et aux sources de nourriture auxquelles il a accès. Le moyen de lutte le plus efficace consiste donc à modifier son milieu.
Prévention:
La lutte efficace contre le pigeon suppose l’élimination des juchoirs et l’obturation des crevasses, des grandes ouvertures et des entrées percées en hauteur.
Il est conseillé d’interdire l’accès à toutes les sources d’eau disponibles (climatiseurs de toiture) à l’aide de grillages.
À l’extérieur, éviter de laisser des sources d’eau ou de nourriture à la portée des pigeons.
Tenir les poubelles fermées. Évacuer les ordures régulièrement.
Pour garder les toits plats ou les corniches bien fréquentées contre l’envahissement des pigeons, il est possible d’y installer des tiges métalliques dressées ou d’y appliquer des substances collantes.
Une autre méthode consiste de les nourrir avec un produit homologué pour les faire fuir.
Si vous devez en arriver là, faites appel à un spécialiste de la gestion parasitaire car il y a plusieurs réglementations à respecter pour appliquer ces produits.
 

APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz