APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz

NOUS SOMMES DES SPÉCIALISTES

Description :

Au Canada, on retrouve plus de quinze espèces de guêpes sociales qui arborent du noir
ainsi que du jaune, du blanc ou du brun.
Elles sont moins poilues que les bourdons et les abeilles domestiques, leurs poils ne sont
pas ramifiés, et elles ne portent pas de corbeilles sur leurs pattes pour récolter le pollen.
Il existe aussi plusieurs espèces de guêpes solitaires qui arborent des teintes variées
(bleues, noires, rouges, etc.).
Elle a deux paires d’ailes, l’une plus petite que l’autre
Trois paires de pattes qui n’ont vraiment pas de spécialité
Son abdomen se termine chez la reine par l’organe de ponte
et chez les ouvrières par l’aiguillon.
Le mâle ne pique pas.
Sa société se compose de la reine, beaucoup plus grosse, les ouvrières et les mâles.
Reproduction:
La reine fécondée a l’automne passe l’hiver dans un abri qu’elle quitte au printemps pour fonder
une colonie qu’on appelle un essaim.
Elle choisira un endroit près d’un arbre dont le bois mastiqué et trempé de salive servira
à construire son nid. D’autres espèces vont construire un nid avec de la boue,
creuser une galerie dans la terre ou pondre directement sur une proie (parasites).
Ensuite la reine fabrique quelques cellules pour y pondre ses oeufs dont l’éclosion
surviendra après quelques jours.
La guêpe élève seule les premières ouvrières jusqu’à ce que les premières ouvrières
prennent sa suite après une vingtaine de jours. Le nid de guêpe s’agrandit tout au
long de l’été. Vers la fin de l’été les ouvrières agrandissent la taille des alvéoles
pour y loger les mâles à naître.
Les ouvrières doivent nourrir les mâles et les futures reines, ils ne le font pas eux-mêmes.
L’accouplement a lieu à la fin de l’été et seulement un certain nombre de reines survivront
à l’hiver. La vieille reine, les ouvrières et les mâles meurent à l’automne.
Habitudes:
Tout comme l’abeille, la guêpe participe à la pollinisation des fleurs.
Chaque nid de guêpes est un petit chef-d’oeuvre architectural, et malgré leur fragilité
apparente, il est fascinant d’observer la précision et l’ingéniosité de la construction.
Les couleurs du nid varient selon l’essence de bois, les feuilles et les fleurs utilisées.
Ainsi, chaque espèce de guêpes dispose de matériaux spécifiques et la construction
du nid varie d’un essaim à l’autre.
Par exemple, le nid de la guêpe noire, ou cartonnière, est fait essentiellement de papier.
La guêpe jaune, quant à elle, utilise de minuscules copeaux de bois pressés qui donnent
un habitat brun pâle et parfois d’un beige délicat.
Certaines espèces fixent couramment leur nid sous les avant-toits, tandis que d’autres
préfèrent le rebord extérieur des fenêtres. Les guêpes peuvent s’introduire
accidentellement dans la maison par une fenêtre ou une porte entrouverte et ne plus
trouver la sortie.
Si une reine s’introduit dans la maison, elle peut établir son nid au grenier.
Parfois, lorsqu’elles ont profité d’une ouverture pour établir leur nid dans un mur, il arrive
que la colonie, en prenant de l’expansion, se trouve à l’étroit. Les guêpes peuvent alors
se servir de leurs pièces buccales comme outil afin de s’introduire dans une maison.
On peut aussi les apercevoir autour de nos aliments contenant des protéines ou du sucre.
Prévention:
Installez des moustiquaires à chaque fenêtre et bouchez les trous par lesquels elles
pourraient pénétrer dans la maison.
Il est préférable d’utiliser des poubelles qui ont un couvercle et de les éloigner de
celles qui n’en ont pas.
Inspectez vos arbres et réglez tout problème de pucerons ou d’autres insectes pouvant
produire du miellat, une substance sucrée qui attire les guêpes.
Les nids sont souvent détectés à la fin de l’été lorsqu’ils sont plus gros, mais il serait bien
de prendre l’habitude d’inspecter soigneusement les alentours de la maison plutôt au
printemps quand le nid contient moins d’individus.
Lorsque vous croisez une guêpe, BOUGEZ LENTEMENT sans faire de grands
mouvements brusques.
Évitez que les guêpes ne vous prennent pour une fleur : abstenez-vous d’utiliser des
produits très parfumés tels que les lotions de bronzage ou du fixatif à cheveux.
Comme les ouvrières s’alimentent surtout de jus de fruits ainsi que de substances
sucrées, couvrez vos boissons et utilisez une paille lorsque vous êtes à l’extérieur.
Couvrez aussi vos aliments et surveillez le sandwich que vous mangez pendant vos
pique-niques, car la viande sera apportée aux larves. La nourriture pour animaux
est également à surveiller.
Au cours de vos expéditions en forêt (quoiqu’on observe les guêpes aussi en milieu
agricole et en ville), il serait préférable de mettre des chaussures à vos pieds.
Demeurez dans les sentiers et vérifiez si un nid se trouve sur votre chemin, soit un
nid de papier installé sur une branche d’arbre ou une accumulation de guêpes à l’entrée
d’un nid souterrain.
Si vous repérez un nid, ne vous en approchez pas.
Les vêtements de couleur blanc, vert, tan ou kaki attireraient moins les guêpes que
ceux affichant des couleurs vives et des motifs. Il est préférable de se couvrir les bras
ainsi que les jambes et d’attacher ses cheveux pour que les guêpes ne s’y mêlent pas.
En cas de piqûre, appliquer de la glace, mais si il y a réaction, comme de la 
difficulté à respirer, de la fièvre ou autre, présentez-vous à l’urgence d’un hôpital
rapidement car il est possible que la personne soit allergique au venin.
 
Contrairement aux abeilles domestiques qui meurent lorsqu’elles ont piqué, les guêpes
peuvent piquer plus d’une fois. De plus, elles peuvent laisser une phéromone ou une
substance qui incitera les autres guêpes à aller piquer au même endroit.
Des traitements peuvent être appliqués pour les éliminer mais ils devraient être
administrés par des spécialistes pour éviter tout danger.
 

APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz