APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz

NOUS SOMMES DES SPÉCIALISTES

Description :

Les fourmis pharaon sont des insectes qui vivent en colonie.
Au sein d’une colonie il y a la caste des reproductrices, les reines et les mâles,
et la caste des ouvrières.
Les reines sont les plus grosses fourmis de la colonie
Leur longueur varie entre 3,5 et 5 mm.
De teinte brun rouge, elles ont une coloration plus sombre que les ouvrières.
Leur abdomen se termine par un organe de ponte appelé ovipositeur.
On compte de nombreuses reines dans une même colonie et on peut parfois
les voir lorsqu’elles se déplacent avec des ouvrières.
Les ouvrières mesurent entre 1,5 et 2 mm.
Leur couleur varie du doré au brun rougeâtre.
Son abdomen, est généralement plus foncé que le reste du corps.
La couleur et la petite taille de ces fourmis permettent de différencier les
fourmis pharaon des autres espèces locales.
Elles ne piquent pas.
Reproduction:
 L’accouplement entre mâles et femelles se produit à l’intérieur de la colonie plutôt
que lors d’un vol nuptial. Les mâles meurent peu après tandis que les femelles
débutent leur ponte.
Chaque reine produit environ 400 œufs au cours de sa vie.
Un œuf fertilisé donne naissance à une femelle (ouvrière ou reine), un œuf non
fertilisé à un mâle
À une température de 27C, une ouvrière atteindra le stade adulte en 38 jours. Ce sont
les ouvrières qui s’occupent des oeufs et des larves. Leur développement étant rapide,
les nids peuvent contenir des milliers d’individus.
(Certaines colonies comptent 300 000 individus ou davantage).
Une colonie peut compter plus d’une reine et chacune d’elles pourra éventuellement aller
fonder une autre colonie. Lorsque la colonie est surpeuplée ou lors de bouleversements
(une inondation ou la présence de pesticides), une ou plusieurs reines
des ouvrières et leur couvée vont se séparer de la colonie principale pour s’établir ailleurs.
On dit alors qu’il y a scission de la colonie.
Chaque nid « satellite » comprend plusieurs reines pondeuses, ce qui rend son éradication
très difficile une fois qu’elle est installée en nombre.
Habitudes:
En climat tempéré, elle ne survit qu’à l’intérieur des bâtiments chauffés.
Elle affectionne tout spécialement les serres tropicales et aussi les hôpitaux et autres
établissements médico-sociaux, les restaurants d’entreprise, etc.
Les colonies de cette espèce comptent une seule forme d’ouvrières
(il n’y a pas de soldats, par exemple, comme chez d’autres fourmis).
Les fourmis pharaons sont omnivores. Leur menu est constitué de sirop, de miel,
de sucre, de jus de fruits, de friandises, de gâteaux et de toutes substances sucrées.
Elles mangent aussi de la viande et de !a graisse; elles s’attaquent aux collections
d’insectes et aux produits à base de graisse comme le cirage à chaussure.
Elles s’attaquent parfois à certains insectes.
Elles ne causent que peu de dommages aux denrées alimentaires.
Le principal inconvénient qu’elles représentent est leur seule présence.
On les retrouve le plus souvent dans la cuisine ou la salle de bain, à proximité d’une
source d’eau et de chaleur.
Elles établissent leur nid dans les murs, sous les planchers, à la base des constructions
et dans les fissures de pierre et de ciment.
Prévention:
Pour éviter que des fourmis s’infiltrent il est nécessaire de bien colmater les fissures
au niveau de la structure du bâtiment.
À l’intérieur des résidences il faut garder les lieux propres et en bon état.
Toute fuite d’eau de la toiture ou de la tuyauterie doit être rapidement réparée.
II faut entreposer les aliments dans des contenants hermétiques et éviter de laisser
toute source de nourriture à leur portée.
II est important, lorsqu’il y a une infestation, de localiser le ou les nids en observant
le comportement des fourmis.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des
spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.
 

APPELEZ–NOUS! OU TEXTEZ-NOUS! : 514-581-4456 / info@bugbusters.biz