Nom Latin: Blatella Germanica

Description :

La blatte germanique est la plus petite et la plus commune des blattes
trouvées au Canada.
On l’appelle aussi coquerelle, cafard ou cancrelat.
Elle peut mesurer de 11 à 14 mm.
Son corps est plutôt ovale et aplati, de couleur brune, avec deux rayures brun
plus foncé sur l’avant du thorax.
On la reconnait par deux longues antennes courbées vers l’arrière et par ses
deux paires d’ailes qui recouvrent son abdomen. Ces ailes lui servent à planer
ou à se retourner quand elle est sur le dos. Les jeunes blattes ressemblent
aux adultes mais en plus petit et sans ailes.
Reproduction:
La femelle peut pondre de 8 à 40 oeufs dans un petit sac qu’elle transporte avec elle.
On appelle ces petits sacs des oetèques.
Quand les oeufs ont bien maturé, après un mois environ,
elle dépose le sac dans une fente ou près d’un mur.
Les oeufs vont éclore quelques jours plus tard.
Une femelle de cette espèce peut produire de 4 à 8 oetèques au cours de sa
vie qui peut durer six mois.
Dans des bonnes conditions, leur cycle de vie est de
2 à 5 mois, ce qui permet jusqu’à 3 générations par année.
Une femelle qui vit 6 mois pourrait produire de 20 000 à 30 000 nouvelles blattes
au bout d’une année.
Habitudes:
On la retrouve dans les maisons, les restaurants, les hôtels,les entrepôts alimentaires,
les navires et tous les endroits où elle trouve de la nourriture, de l’humidité de la chaleur
et un abri.
Les gens croient souvent que les blattes ne se retrouvent que dans les endroits sales
mais c’est faux. Tant qu’elles retrouvent ce qu’elles cherchent elle vont populer l’endroit.
Les lieux sales et mal entretenus favorisent cependant l’augmentation de la population.
La plupart du temps, les blattes restent cachées le jour et sortent la nuit en quête de nourriture.
Elle mange à peu près n’importe quoi mais elle préfère les féculents.
On la retrouve partout là où l’eau et la nourriture sont accessibles.
C’est un insecte nuisible parce qu’elle passe des égoûts aux zones habitées des maisons
et elle peut transmettre des maladies et des vers aux humains.
Elle récupère des germes sur ses pattes et les amène jusque sur les aliments des
humains.
Prévention:
C’est assez facile de reconnaitre l’odeur désagréable qui trahit une infestation.
Cette odeur se communique aux objets qu’elles touchent et aux aliment infestés.
Souvent la présence de peaux de mues et d’excréments signale leur présence.
Pour lutter contre les blattes il suffit généralement d’appliquer de bonnes mesures d’hygiène.
II est important de ne pas laisser de nourriture trainer, de nettoyer les contenants ayant
contenu des boissons sucrées, les bouteilles de bière et il faut entreposer les ordures à l’extérieur
des maisons.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des spécialistes
pour s’assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.
 

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS. 514 581 4456